<p><p><p><p><p><p><p><p><p><p><p><p><p><p><p><p><p><p><p>La perspective de nos jours, qu’en reste-il aujourd’hui </p></p></p></p></p></p></p></p></p></p></p></p></p></p></p></p></p></p></p>

Autres usages de la perspective, de la Renaissance à nos jours

 


 

Quelques erreurs encore discernables

 

De nos jours, la perspective centrale nous paraît presque naturelle. Il peut sembler évident que les lignes de convergence d’un carrelage convergent vers un point situé sur une ligne d’horizon. Pourtant beaucoup d’artistes peintres ne maîtrisent pas les règles de la perspective. Ils s’en approchent souvent de très près mais de petites erreurs restent discernables.

Nous pouvons, par exemple, étudier le dessin de presse, en particulier ce dessin de Plantu :

plantu_vacances

Cliquer sur l'image pour la voir s'afficher en taille réelle.

Je remercie Plantu qui m'a aimablement autorisé à exploiter ce dessin paru dans le Monde.

Les rails et l'avant de la motrice sont parallèles, et leur ligne fuite devraient donc converger vers un seul point de fuite.  Ce n'est pas du tout le cas. Pourtant, l'observateur n'est pas choqué. Cela vient, peut-être, du fait que la perspective est appliquée à un croquis et non à une peinture. Ainsi l'observateur, comme au Moyen-Age, s'attarde plus au message du dessin qu'à la technique mise en œuvre.


<p><p><p><p><p><p><p><p><p><p><p><p><p><p><p><p><p><p><p>La perspective de nos jours, qu’en reste-il aujourd’hui </p></p></p></p></p></p></p></p></p></p></p></p></p></p></p></p></p></p></p><p><p><p><p><p><p><p><p><p><p><p><p><p><p><p><p><p><p><p>La perspective de nos jours, qu’en reste-il aujourd’hui </p></p></p></p></p></p></p></p></p></p></p></p></p></p></p></p></p></p></p>

Trompe l'œil

Scénographie

La scénographie au théâtre regroupe les arts du décor. Elle peut prendre la forme d'un décor épais en trompe l'œil ou d'une toile de fond - ou les deux. La difficulté de la perspective repose ici, sur le fait qu'il n'y a pas de point de vue unique, les spectateurs n'étant pas tous à la même place : le décor doit donc prendre en compte la multiplicité des points de vue. De plus, le fait d'allier décor réel et décor en perspective demande une maîtrise de la perspective très poussée pour que le passage du réel au représentatif ne soit pas choquant.

sc_nographie

 

SEBASTIANO SERLIO, Scène tragique tirée d'"Il secondo libro dell' architettura", fol. 69, Paris, 1545.

Cliquer sur l'image pour la voir s'afficher en taille réelle.


Sur la photo ci-dessus, on peut voir un décor de théâtre mêlant trompe l'œil et décor 3D. En effet, le décor en perspective doit se fondre dans le décor 3D pour pouvoir faciliter le passage des artistes de la scène aux coulisses sans que le spectateur en soit choqué.


Anamorphose

Anamorphose : n.f. Représentation peinte, dessinée, etc. volontairement déformée d'un objet, d'un motif quelconque dont l'apparence réelle ne peut être perçue qu'en regardant l'image sous un angle particulier ou au moyen d'un miroir courbe.

Petit Larousse illustré. Paris, 2008.

 

L'anamorphose, dérivée de la perspective, sert à « abuser » l'œil. En effet, le spectateur observe une représentation déformée sous un certain angle de manière à ne plus la voir déformée mais au contraire en proportions acceptables.


 

Dans « la perspective curieuse » (Paris, 1651), Jean-François Niceron nous présente cette anamorphose de tête :

t_te_Niceron

Cliquer sur l'image pour la vois s'afficher en taille réelle.


On voit ici la tête en dimensions "normales" puis la vision anamorphotique de la tête vue du dessus. Si l'on se place à partir d'un certains point de vue, on verra cette tête de la même manière que celle en dimensions "normales".


<p><p><p><p><p><p><p><p><p><p><p><p><p><p><p><p><p><p><p>La perspective de nos jours, qu’en reste-il aujourd’hui </p></p></p></p></p></p></p></p></p></p></p></p></p></p></p></p></p></p></p>

Aujourd'hui, l'anamorphose est utilisée dans la vie courante. On la retrouve, par exemple, sur les publicités des matchs de foot et de rugby, peintes sur les pelouses. Les spectateurs du stade voient une image déformée, alors que les téléspectateurs ont l'impression de voir un panneau publicitaire vertical, en volume.

On peut voir ici la même publicité vue de deux angles différents : celui du téléspectateur et celui du spectateur du stade.

 

panneauorangebonnevue

Cliquer sur l'image pour la voir s'afficher en taille réelle.

Ci-dessus, le panneau publicitaire apparaît au téléspectateur à la verticale. Qui penserait que celui-ci fut peint sur le sol ?

 

panneauorangebonnehaute

Cliquer sur l'image pour la voir s'afficher en taille réelle.

Ci-dessus, la publicité nous paraît déformée, l'angle de vue n'est pas le bon (souvent celui du spectateur présent dans le stade).

Voulez-vous créer votre propre panneau de publicité en perspective ?

panneaupubcaptbouge

Pour tracer vous-même le plan d'un panneau de publicité en perspective, cliquer sur l'image puis, une fois arrivé sur le lien cliquer sur le point I que vous déplacerez à l'aide des flèches de votre clavier : vous verrez la transformation perspective d'un panneau publicitaire se tracer. Le principe est le même que la mise en perspective d'un point.


Si vous ne réussissez pas à tracer le panneau, voici ce que doit donner la transformation perspective.

 

panneaupubcapt

Cliquer sur l'image pour la voir s'afficher en taille réelle.


<p><p><p><p><p><p><p><p><p><p><p><p><p><p><p><p><p><p><p>La perspective de nos jours, qu’en reste-il aujourd’hui </p></p></p></p></p></p></p></p></p></p></p></p></p></p></p></p></p></p></p>

Certains peintres de rue maîtrisent aussi très bien l'anamorphose. De même que pour la publicité du stade, les représentations éphémères réalisées à la craie de l'artiste Julian Beever sont faites de telle manière que la réalisation paraît réelle seulement à partir d'un point de vue précis, celui de l'appareil photo. Pour donner une dimension encore plus réaliste à ses œuvres, l'artiste se met lui-même en scène dans ses représentations.

globebeever

 

globe_wrongview

On peut comparer les deux images : la première prise du bon point de vue, l'autre prise d'un autre angle. Le rendu n'est pas du tout le même. Pour donner un ordre de grandeur, le globe peint au sol mesure 13 mètres de long.


Sur certaines réalisations, le réel est tellement bien imité que l'on a peine à voir la limite du réel et de l'irréel.

rembrandtbeever

Cliquer sur les images pour les voir s'afficher en taille réelle.

 

<p><p><p><p><p><p><p><p><p><p><p><p><p><p><p><p><p><p><p>La perspective de nos jours, qu’en reste-il aujourd’hui </p></p></p></p></p></p></p></p></p></p></p></p></p></p></p></p></p></p></p>

Ses réalisations peuvent être visitées sur le site :

http://users.skynet.be/J.Beever/index.html

On peut aussi citer Georges Rousse, artiste mêlant poésie et mathématiques. Grâce à l'utilisation de l'anamorphose, ses œuvres nous paraissent comme des montages photo mais elles ne le sont pourtant pas.

Vous pouvez voir une de ses ouvres dans le Télérama de la semaine du 21 au 27 février 2009 (p.36) qui illustre l'article : "Les mathématiques : une autre façon d'appréhender la beauté du monde".

Vous pouvez aussi visiter son site :
http://www.georgesrousse.com/accueil.html

voir la suite du blog, partie II : les grands savants et leurs traités ; Vitruve