La fenêtre de Dürer


J'ai reproduit, au laboratoire de sciences, la fenêtre de Dürer.

 

La scène recréée est composée d'un carrelage et de deux boîtes parallélépipédiques.

exp_rience_l_gend_e

Cliquer sur l'image pour la voir s'afficher en taille réelle.

A l'aide du rayon laser, j'ai visé les différents points de la scène. J'ai placé un transparent sur la plaque en verre qui m'a ainsi permis d'inscrire les projetés du laser sur la plaque en verre.

exp_rience_l_gend_e_zoom_e

Cliquer sur l'image pour la voir s'afficher en taille réelle.

Le premier essai a été fait à l'aide d'un transparent normal. Il n'était pas satisfaisant car il était difficile de pointer les points voulus sans que le laser ne bouge.

transparent_vi_rge

Cliquer sur l'image pour la voir s'afficher en taille réelle.

Lors du premier essai, on peut voir les points projetés sur le transparent vierge. Les positions respectives de chaque point de la scène ont du être parfois pointées plusieurs fois, les positions des points ne sont pas  précises.

transparent_avec_cubes

Cliquer sur l'image pour la voir s'afficher en taille réelle.

J'ai relié les points entre eux, on peut à nouveau se faire la remarque : la perspective rendue n'est pas précise, les parallélépipèdes paraissent déformés.

J'ai fait un deuxième essai en m'aidant d'un transparent millimétré. L'essai était plus satisfaisant. On peut noter que Dürer s'aidait lui aussi d'un plan quadrillé.

 

transparentmill_vi_rge

Cliquer sur l'image pour la voir s'afficher en taille réelle.

Il est plus facile de repérer les points sur un transparent quadrillé. De plus, les erreurs de pointage sont plus facilement discernables. J'ai aussi simplifié la scène à reproduire : un seul parallélépipède est reproduit.

exp3lignes

Cliquer sur l'image pour la voir s'afficher en taille réelle.

La perspective nous paraît plus juste sans pourtant paraître exacte.

 

Conclusion

 

L'utilisation du laser rend l'expérience difficile. En effet, le laser doit toujours passer par le trou du carton placé devant et considéré comme l'œil du peintre. Au cours de l'expérience, il est très difficile de « pointer » chaque point en faisant passer le rayon du laser par le trou du carton sans bouger ce dernier.

voir la suite : retrouver l'emplacement du peintre